La perspective aérienne pour le peintre.

J’ai envie de vous parler de la perspective aérienne. Et vous avez envie de comprendre comment fonctionne cette autre notion (Sa consœur, vous vous en doutez, est la perspective linéaire. ) de la perspective : vous êtes au bon endroit.

Perspective aérienne, qu’est-ce que ce truc ?

L’atmosphère qui entoure un objet, pot, maison, montagne….joue sur leur coloration. La force des couleurs s’atténue en fonction de l’éloignement. Je pourrais vous laisser réfléchir à ce sujet avec les paroles de Léonard de Vinci :  » Le premier plan doit être achevé de manière nette et précise ; le plan suivant doit également être achevé, mais de façon plus vaporeuse, plus floue ; ainsi, selon la distance, les contours seront moins durs ; formes et couleurs seront de moins en moins apparentes.  » Je n’ai pas besoin vous serez d’accord avec moi, de développer les propos de Léonard de Vinci. Ils sont limpides. Le temps n’a pas effacé leur facile compréhension.

Mais techniquement, dans la création artistique :

Plus le regard est supposé s’éloigner, dans nos œuvres en 2 D, plus les contrastes  diminuent. Plus les contours se floutent, gagnent en imprécision. Une teinte bleuté et froide ajoute à l’impression d’éloignement. Si vous avez, comme tout un chacun, déjà regardé les montagnes, vous avez remarqué que le premier plan est plus coloré et précis que les plans éloignés. Qu’une teinte bleuté apparaissait au loin. Si la couleur bleu vous intéresse, je vous envoie vers mon article :

Bleu, oui mais lequel ?

 

Perspective aérienne à l’aquarelle

A l’aquarelle, un premier plan se construit avec des couleurs plus fortes et plus contrastés. On peut par exemple, peindre le premier plan sur papier sec. Jouer avec le contraste de couleur, valeur claire contre valeur foncé. Ou s’appuyer sur les complémentaires pour faire vibrer ce premier plan. Pour les plans éloignés, peindre sur papier mouillé permet de flouter les contours et de « noyer » l’intensité des couleurs dans l’eau. Attention, toutefois, ces règles techniques de bon sens ne sont pas à prendre au pied de la lettre. N’oublions pas l’atmosphère et l’équilibre de l’oeuvre. Les règles techniques sont importantes à comprendre parce que si le peintre les dépasse, il doit savoir pour quelles raisons. Dans quels buts artistiques. Je vois principalement deux buts : équilibre et composition ; émotions que l’on souhaite dégager.

Pour les petits curieux, qui veulent en savoir plus, je vous propose le lien de notre ami Wikipédia :             https://fr.wikipedia.org/wiki/Perspective_a%C3%A9rienne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.