Archives par étiquette : dessiner

Aquarelle : débuter avec un paysage brumeux

Comment débuter l’aquarelle, ou pour les plus avertis, comment obtenir une peinture moins scolaire. Plus artistique…

Matériel :

Papier aquarelle 300 gr

Couleurs aquarelle, en tube, bleu winsor, terre de sienne brûlée, garance rose

La photo de référence : https://goo.gl/n14QZg

J’en profite pour remercier le site Pixabay !

Aquarelle étape par étape

1 – Je vous propose de suivre la réalisation de cette aquarelle. Je vais décomposer les étapes de peinture, étape par étape. Vous allez voir, c’est simple. Continuer la lecture

Bloquage et création

Hier, j’ai commencé une boite à lumière. Comme je veux prendre des photos de petits objets, j’ai besoin de cette merveilleuse petite chose. Je sais que cela donne de magnifiques photos, puisque j’en ai essayée  une. Une heure ! Et après panne…du coup, retour à l’envoyeur.  J’aurais pu en recommander une, ce n’est pas très cher, mais je n’ai pas eu envie de retomber sur un modèle fragile. Bref….j’ai fabriqué ma boite à lumière….

La peur

Continuer la lecture

Dessinez ou peignez vraiment !

Dessinez ou peignez vraiment ? Qu’est-ce que cela veut dire…

Je rencontre bien des amateurs dessin ou peinture, le sujet est le même, qui se borne à placer le personnage à la bonne place et l’arbre bien comme il faut. Appliqués comme s’il faisaient un puzzle.

Ce n’est pas la guerre des genres

Non, ce n’est pas la guerre des genres. Je veux dire par là, que mon propos n’est pas d’opposer les arts abstraits aux arts figuratifs. Que l’on peigne le motif ou son absence, il faut exprimer quelque chose de soi. Encore un conseil vide, me direz-vous. Et bien non, ce n’est pas un conseil à l’emporte pièce. Je m’explique dans les paragraphes qui suivent. Donc, justement, suivez-moi…

Exprimez quelque chose de soi

Continuer la lecture

Comment traiter les ombres

Du noir dans la couleur

Du noir dans la couleur, est une technique en soi. Mais c’est un autre sujet. J’ai cependant voulu spécifier que ajouter du noir dans ses mélanges peut provoquer des effets vraiment intéressant. Donc pour revenir au titre de ce billet, à savoir comment traiter les ombres, la question est de savoir s’il suffit d’ajouter une pointe de noir dans la couleur de l’objet local que l’on peint ? La réponse est non, bien sûr. Imaginons que vous soyez en train de peindre une robe rouge, vous ajoutez cette pointe de noir, le rouge va devenir plus terne. Il ne sera pas ombre pour autant. Continuer la lecture

Dessiner et oublier la couleur

Et oui, tout simplement. Comme les gammes du pianiste, cela est bénéfique de dessiner avec une couleur que l’on modulera en plusieurs teintes. Que ce soit pour débuter ou que ce soit pour s’entraîner….le crayon gris est le 1er de la classe !

Pourquoi ? Laisser la couleur pour une étape postérieure ou laisser de côté la couleur tout court permet de ne penser qu’aux formes, aux tonalités et au dessin proprement dit. Alors la couleur n’est plus l’emballage cadeau qui pourrait cacher d’éventuelles erreurs de construction du sujet.

Le crayon

J’aime le crayon…Mais cela est personnel et peut-être préférerez-vous un autre matériel pour votre dessin. Le crayon, qu’il ait une mine graphite ou de plomb, permet de chercher la forme avec aisance. Il est plus souple par exemple qu’un feutre ! Tentez l’expérience et laisser courir la pointe de l’un et la pointe de l’autre sur une feuille.  Après il faut choisir, encore une fois selon son goût, entre une mine tendre ou une mine sèche.

Plus la mine sera tendre plus elle glissera sur le papier et moins elle s’enfoncera dans la matière. Avec la mine tendre, pas de monstrueuses saignées dans le papier….A choisir entre une mine carbone (déjà tendre par nature), une mine graphite….

Quant à la mine plus sèche, elle facilitera la précision des détails. Moins aventureuse qu’une mine grasse. Petit rappel : plus la graduation va vers le H plus la mine est dure. A l’inverse vers le B la mine s’adoucit. Continuer la lecture

Comment dessiner un visage ?

Dessiner oui, mais pas n’importe comment

Pour dessiner un visage, ne pas suivre la méthode de l’œuf de poule …à moins d’avoir entre 10 ans et 12 ans.

ovaleEffectivement, difficile de dessiner avec un tel gabarit.

D’un point à l’autre

Regarder votre modèle. Vivant de préférence, bien que ce ne soit pas toujours facile d’avoir un volontaire à portée de main. Ou portée de crayon…Partir d’un point, d’une ligne qui inspire. Pour ma part, j’aime commencer le dessin de portrait à partir d’un œil. Je le trace et en quelques aller retour je trace l’autre œil. La ligne de la paupière, du sourcil, le coin interne de l’œil ou le coin externe se situe et se dessine toujours d’après un autre point. Comme j’ai commencé par un œil, je n’ai que peu de référence et m’appuie donc de l’œil gauche à l’œil droit.

Les yeux et après…

Des yeux, je cherche du crayon la ligne du nez. La narine par exemple. Et mon crayon se promène sans cesse d’un point à l’autre du visage.  C’est une technique un peu difficile à comprendre par le texte. J’ai donc décidé de joindre l’image aux mots. J’espère que cela va vous plaire. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Je les attends avec impatience….