Archives par étiquette : croquis

Le portrait, dessin d’après photo ou d’après modèle…

Une fausse bonne idée

La fausse bonne idée lorsque l’on veut dessiner un portrait est de travailler d’après photo. Cela paraît tellement plus simple. Si l’on veut pousser le bouchon de la facilité bien plus loin, on peut même quadrillé la photo et le papier. Ensuite, il ne reste plus qu’à tracer, plus que dessiner, les formes qui apparaissent cerner dans leur petites cases.

Tout d’abord, qu’apprend t-on en se livrant à cette exerce ? En premier lieu, je dirais que c’est tout à fait rébarbatif. Autant se remettre à la géométrie ( mais si j’ai aimé la géométrie voyons….) ! En second, on apprend…que l’on apprend rien. Alors, si l’on prend le crayon pour ne pas progresser et ne pas s’amuser, dites moi où est l’intérêt. Continuer la lecture

Comment dessiner un visage ?

Dessiner oui, mais pas n’importe comment

Pour dessiner un visage, ne pas suivre la méthode de l’œuf de poule …à moins d’avoir entre 10 ans et 12 ans.

ovaleEffectivement, difficile de dessiner avec un tel gabarit.

D’un point à l’autre

Regarder votre modèle. Vivant de préférence, bien que ce ne soit pas toujours facile d’avoir un volontaire à portée de main. Ou portée de crayon…Partir d’un point, d’une ligne qui inspire. Pour ma part, j’aime commencer le dessin de portrait à partir d’un œil. Je le trace et en quelques aller retour je trace l’autre œil. La ligne de la paupière, du sourcil, le coin interne de l’œil ou le coin externe se situe et se dessine toujours d’après un autre point. Comme j’ai commencé par un œil, je n’ai que peu de référence et m’appuie donc de l’œil gauche à l’œil droit.

Les yeux et après…

Des yeux, je cherche du crayon la ligne du nez. La narine par exemple. Et mon crayon se promène sans cesse d’un point à l’autre du visage.  C’est une technique un peu difficile à comprendre par le texte. J’ai donc décidé de joindre l’image aux mots. J’espère que cela va vous plaire. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Je les attends avec impatience….

 

Dessin et perspective

"Je suis désolé, mais vous ne pouvez pas y couper…Il faut apprendre la perspective !" Vous avez déjà eu ce conseil n'est-ce pas ? Peut-être même vous êtes vous  plongé dans un bon manuel à ravir un  géomètre !Soyons sérieux ! Qui aurait envie d'ingurgiter un cours sur la perspective avant de prendre les crayons ?

Ma proposition pour appréhender la perspective est différente. Les notions de perspective ne disparaitront pas, mais si vous suivez mes conseils, vous gagnerez en connaissance et prendrez bien plus de  plaisir à dessiner. Et dans la notion de l'apprentissage du dessin, le plaisir est l'élément primordial. Quel que soit l'âge du dessinateur, ceci dit en passant…

 

La perspective, comment ?

Tout d'abord, comme à chaque fois, regarder son motif. Comparer visuellement les formes et leur taille. Si vous êtes à l'extérieur, vous avez délimité le cadre de votre dessin.

Chercher la ligne d'horizon. Elle est face à votre regard, sans baisser le tête ni la lever. Elle est certainement cachée derrière un bâtiment, une forêt….tracer là d'un trait à l'horizontal de votre feuille. Ayez la main légère mais marquez tout de même assez pour qu'elle ne s'efface pas comme par magie.

Chercher d'où vient la lumière du soleil. Même si vous ne souhaitez faire qu'un croquis, c'est une habitude à prendre dès le départ. Faites une flèche dans le sens de la droite vers la gauche si la lumière vient de droite et inversement une flèche de la gauche vers la droite si la lumière vient de gauche. Flèche montante ou descendante éventuellement.

 

albi, sa cathédrale, croquis

Continuer la lecture