LE PAPIER QUI N’EN ÉTAIT PAS UN !

LE PAPIER CRÉATIF

Si j’écris papier créatif, vous imaginez tout de suite de quoi je parle. Un support amusant, qui pourra vous aider à laisser fuser votre côté créatif. Je note au passage, que ce mot créatif, est très à la mode. Il a un côté vendeur assez puissant. Ne cherchons nous pas tous à sortir des sentiers battus, à laisser exploser nos ressentis plus que notre technicité.

Non, ce n’est pas du papier. Mais est-ce vraiment important ? Si j’avais écris « laissez exploser votre créativité » avec du plastique, m’auriez-vous lue ? La question étant posée, revenons à notre papier, qui n’en est pas. Mais pour simplifier mon propos, j’ai envie de continuer à l’appeler ainsi. Avec les excuses de la maison….

Ce papier est donc constitué avec une matière plastique au doux nom de « polypropylène ». Voilà l’information que j’ai glané sur le net. De source sûre. http://www.giselerivard.com/yupo.html Bien évidemment, je n’ai pas fait de contre enquête au point d’analyser le produit.

créateur dans son atelier

créateur dans son atelier

Des économies et la fin des papiers gâchés

Je plaisante, à moitié. Pourquoi ce sous-titre ? Ce papier n’absorbe pas l’eau et ses pigments. Si vous l’essayer, vous verrez que la couleur reste à la surface sans pénétrer le papier. Au fil des heures, l’aquarelle sèche….lentement.

Si vous revenez sur votre travail, qui vous paraît sec, votre pinceau va enlever la couleur posée au préalable. Il faut donc mieux déposer la couleur que de poser le pinceau. S’il est conseiller d’utiliser un pinceau extrêmenent doux, ce qui est de bon sens, je trouve que c’est plus adapté de déposer la couleur.

Donc, revenons au sous-titre….Comme l’aquarelle ne pénètre pas dans le « papier », vous pouvez d’un coup d’éponge laver votre peinture. Et recommencer sans jeter le moindre papier (onéreux) à la poubelle….

 

Des effets à tomber

Avec ce papier, vous pourrez utiliser tout un tas d’effet. Le sel, bien entendu, Des gouttes d’eau jetées à la main. De la brume avec un pulvérisateur. Incliner votre support pour orienter l’humidité. Souffler avec un sèche cheveux toujours pour orienter l’humidité. Et j’en oublie certainement…

 

 

Quelques conseils (qui ne viennent pas de moi)

Pour faire tenir un peu mieux l’aquarelle, quelques gouttes de produit vaisselle dans l’eau.

Fixer l’aquarelle avec un fixatif, j’ai même lu fixer avec un vernis.

 

Un conseil qui vient de moi

Amusez-vous….

3 réflexions au sujet de « LE PAPIER QUI N’EN ÉTAIT PAS UN ! »

  1. nadereau

    Bonjour,
    a propos du papier « créatif », il se nomme comment sur le site du Géant des Beaux Arts.
    Je n’ai pas trouvé « papier créatif ».

    Merci 🙂

    Irène

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour,
      J’avoue que je vais avoir du mal à trouver, moi aussi, car je ne sais pas de quel papier vous parlez ? 🙂
      Papier créatif, comme nom de papier ne me rappelle aucun souvenir…
      Peut-être parlez-vous du papier de bonne qualité, prix abordable, du magasin géant des beaux arts, papier qui a pour nom : i love art
      Dites mois si nous parlons du même papier ? Ou laisser moi un commentaire directement sous la vidéo youtube, ce qui est pratique lorsqu’il s’agit de savoir exactement de quoi on parle 🙂
      Au plaisir de vous lire, ici ou ailleurs,
      gommedecrayon

      Répondre
    2. admin Auteur de l’article

      avec un peu de réflexion, et en lisant mieux l’article, je saisis …Vous parlez du papier YUPO
      Désolée, votre commentaire est apparu dans la messagerie et je n’avais pas fait le lien avec l’article de ce présent blog.
      On doit être à présent sur la même longueur -de papier- et non pas d’onde….
      gommedecrayon

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier veuillez répondre à la question suivante *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.