Aquarelle et techniques, à la manière de David Proxon

Copier, s’inspirer…apprendre

Je suis loin d’être une adepte des citations en guise d’explications. J’ai pourtant une citation de Paul Valéry qui me tient à cœur, notamment parce qu’elle résume en deux phrases l’éternel questionnement autour de l’inspiration. Que ceux qui se prônent d’être des autodidactes purs et durs s’accrochent à leur chaise…. »Rien de plus original, rien de plus soi que de se nourrir des autres. le lion est fait de mouton assimilé. » Paul Valéry.

En effet, peut-on se targuer d’être autodidacte aujourd’hui ? Déjà, bien avant l’arrivée d’internet, cette question de se former seul me tarabustait l’esprit. Lire un livre, sur la peinture pour notre sujet, ne fait-il pas de nous un être qui pioche son savoir dans celui d’un autre ? Et depuis internet, il suffit d’une vidéo pour nous ouvrir à la connaissance, à l’expérience et à la pratique de l’autre.

Copier

Dans le domaine de l’apprentissage de l’art plastique, copier me semble utile lorsque l’on cherche à saisir le processus, je dirais plus technique que créatif, processus technique donc, d’un artiste. Copier impose, une évidence, de ne pas perdre de l’esprit que cette peinture que nous entreprenons est l’oeuvre d’un autre. D’un côté plus pragmatique, ne pas oublier de coller l’étiquette « à la manière de…. » en cas d’exposition de la dite copie.

S’inspirer

S’inspirer de l’air ambiant, presque malgré soi, ou en se laissant emporter par le large flot d’images que nous permet de voir Internet. Scruter Instagram à la loupe à la recherche d’inspiration ou trouver une âme sœur dans un coup de crayon et une gamme de couleurs. Mais ne pas se laisser entraîner vers un autre chemin que le sien. Ne pas partir à la suite d’un peintre qui ne procure pas un écho dans notre propre sensibilité. Et peut-être aussi arrêter de vouloir être cet artiste là, puis celui-ci avant de courir vers le dernier stage à la mode, le plus coloré, le plus accrocheur. Sensibilité ou es-tu ?

Apprendre

Apprendre…n’est-ce pas l’une des merveilles que nous propose notre esprit. esprit toujours en éveil et qui n’a que faire du temps qui passe. Laissez votre age au placard et lancez-vous dans l’aquarelle si le cœur vous en dit. Dans la peinture à l’acrylique, parce que c’est un bon médium pour se laisser aller au plaisir de peindre, de s’exprimer en tout créativité. A l’aquarelle, qui nous prend avec passion, et qui ne nous lâche plus. Jusqu’à nous réveiller la nuit pour nous parler couleur…

Parlons couleurs avec David Proxon

La couleur, les couleurs chatoyantes et merveilleusement maîtrisées de la palette de David Proxon Si vous allez vous promener sur son site, comme d’autres se promènent en forêt ou à la campagne à la recherche de merveilles cachées, vous admirerez dès la page d’accueil la couverture de son livre. Une sublime aquarelle, qui a pour objet, justement un objet du quotidien. Le temps sublimé….

Alors c’est avec plaisir que je me suis mise au jeu de « peindre à la manière de David Proxon » dans ma vidéo sur youtube. Et l’homme n’est pas radin. Il livre sans détour ses astuces, glissées dans son processus de peinture. Merci !

Profitez en, la leçon est bonne à prendre….

8 réflexions au sujet de « Aquarelle et techniques, à la manière de David Proxon »

  1. Annick

    Je suis intéressée par la coaching que vous proposez mais je ne fais que copier des aquarelles déjà existantes…Je ne me sens pas autorisée car je ne sais que copier…
    Bravo pour sens de la transmission et votre pédagogie avec une voix douce ce qui ne gâche rien !
    Bien cordialement
    Annick

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour, merci pour l’intérêt que vous portez à mon coaching. Je comprends vos réticences, un coaching pourrait être intéressant si vous aviez des soucis de technique. Dans ce cas, cela pourrait vous aider. Cependant, vous pourriez tenter de sortir de la copie. Avec cette méthode, qui fonctionne, (d’ailleurs cela pourrait faire un article…) vous copiez une aquarelle qui éveille quelque chose en vous. Par exemple, prenons un paysage. Puis, vous choisissez une photo d’un paysage, d’une composition proche mais non similaire de votre copie. Et vous interprétez votre propre aquarelle. N’hésitez pas à me dire si cela fonctionne pour vous ..
      Au plaisir de vous lire, ici ou ailleurs
      gommedecrayon

      Répondre
  2. Brian

    Merci à vous de nous avoir fait découvrir David Proxon malgré la barrière du langage…et quelques couleurs un peu opaques
    La technique de la règle posée sur 2guides est astucieuse ainsi que les masques.
    Merci aussi à vous pour votre pédagogie.
    Cordialement.
    Bernard

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Merci pour votre commentaire. En ce qui concerne les couleurs opaques, c’est tout à fait l’occasion de comprendre que ce ne sont pas nos ennemies 🙂
      Bien au contraire, le « problème » , si problème il y a, avec les couleurs opaques est qu’il faut les apprivoiser et savoir quand les utiliser. En tout cas, je suis ravie d’apprendre que ma vidéo vous a plu 🙂
      Au plaisir de vous lire, ici ou ailleurs…
      Gommedecrayon

      Répondre
  3. Marie-Paule CHABOT

    votre vidéo m’a beaucoup intéressée d’autant que j’ai suivi celle de David Poxon sur SAALive , l’intérêt n’étant pas de copier mais de s’intéresser aux techniques et palettes de couleurs d’autres peintres aquarellistes. Soucis de traduction , le bleu indanthrène (avec alizarine crimson ou cramoisie), le « bowl  » suggéré derrière la fenêtre et le travail sur le cadre de la fenêtre et le volet par David Poxon, les techniques de scattering sur le mur(pour disperser les pigments dans les cicatrices faites à l’ongle ou pinceau, et de spattering (éclaboussures) au doigt , c’est une oeuvre de David Poxon sur un sujet a priori simple mais complexe techniquement .je pense que je choisirais une autre porte ou fenêtre pour tester les techniques , sinon on sent un agacement (masking tape, règle …) et vous n’êtes pas David Poxon malgré votre talent .J’aime personnellement Uffe Boesen , je n’ai pas la prétention seulement l’inspiration d’améliorer mon approche des paysages et portraits , des couleurs , de l’abstraction ,de l’intuition.Jai compris votre démarche mais je ne la suis pas jusqu’au bout . vous non plus il me semble .

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour,
      Votre commentaire était perdu dans la moulinette des spams…désolée de ce fait une réponse précédente a dû se perdre elle aussi vers un autre commentaire… Bref, je mets votre commentaire en ligne aujourd’hui. encore désolée

      Répondre
  4. Marie-Paule CHABOT

    Je comprends votre démarche de copier l’oeuvre de David Poxon pour apprendre de nouvelles techniques , mais je ne vous suis pas jusqu’au but pour cette raison , malgré tout le talent que l’on vous connaît . le bleu indanthrène , le « bowl » derrière la fenêtre,les techniques de scattering et de spattering au pinceau et au doigt, bon, mais on sent un léger agacement et finalement le travail de la fenêtre de son cadre ,du volet et du mur est loin de celui de David Poxon dont j’ai suivi la vidéo très précise . Faites à votre façon et choisissez alors un autre sujet de porte ou fenêtre qui n’aurait pas à supporter la comparaison finale .Je peux admirer Uffe Boesen pour l’inspiration,l’abstraction, la palette de couleurs , dépasser le sujet pour suggérer . Merci pour cette vidéo .

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour,
      Je vois que vous êtes contrariée que je me sois confronté à David Proxon…J’ai tout de fois de la difficulté à comprendre votre propos… J’ai le sentiment que vous avez eu un coup de chaud et que vous avez pris la plume, dans notre cas le clavier, pour me faire part de votre ressenti. Je ne comprends pas d’où vous sentez un sentiment d’agacement chez moi, j’ai, au contraire, comme dit dans la vidéo, pris beaucoup de plaisir à peindre cette aquarelle à la manière de David Poxon. Quand à faire sa copie exacte, ce n’était ni mon intention ni une possibilité. l’aquarelle, à la manière de l’art abstrait, avec ses couches et couches etc…est impossible à reproduire.
      Merci d’avoir pris le temps d’ajouter ce commentaire afin de vous exprimer.
      Au plaisir de vous lire, ici ou ailleurs,
      gommedecrayon

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.