Archives mensuelles : janvier 2020

AQUARELLE ET COMPRÉHENSION DES COULEURS

Lire ses tubes : pourquoi ?

J’ai le projet de vous proposer une sorte de « dictionnaire » des couleurs. Du moins, les plus importantes à nos yeux d’aquarelliste. J’ai pensé toutefois, qu’avant de réfléchir aux couleurs, il était important de savoir lire un tube d’aquarelle.

Pourquoi il est important de lire les étiquettes ? Parce que cela nous aide à comprendre ce qui est le plus important dans nos couleurs. Et puisque les étiquettes peuvent nous donner des informations très utiles, profitons en..

Lire la suite…

Comment lire les étiquettes de nos couleurs ?

Comment lire les étiquettes de vos tubes d’aquarelle

Le pigment utilisé est indiqué par la lettre P (de pigment) et suive la référence du pigment. Les pigments sont référencés par la première lettre de leur couleur et un chiffre. B pour blue, R pour red, Bk pour black etc… Par exemple, PB28 est le bleu de cobalt véritable. Si vous vous référez au color index, vous trouverez bien le PB28 associé au bleu cobalt. Sur Wikipédia, vous trouverez une liste des couleurs (pigment) très bien fait. Si vous le préférez, vous pouvez consulter le color index.

Une couleur peut contenir plusieurs pigments. Par exemple, l’or de quinacridone est fabriqué avec trois pigments. PR101, PY150, PR206.

Que nous apprend le nombre de pigment ? Nous partons du constat que trop de couleurs mélangées entre elles donnent une couleur sale, peu transparente. Il est souvent dit, pas plus de trois couleurs dans un mélange. (On peut certainement, avec connaissance des mélanges, ne pas respecter ce conseil à la lettre, mais c’est un autre sujet) Pour être précis, nous ne devrions pas mélanger plus de trois Pigments et non pas trois couleurs. Je suppose que vous comprenez sans problème la différence, qui est importante…

Aquarelle transparente ou opaque ?

Les couleurs aquarelles sont transparentes, semi-transparentes, opaques, semi-opaques. Pour l’exprimer par un pictogramme, les fabricants utilisent le carré. Carré évidé : transparent. Carré barré d’un trait en diagonale : semi-transparent. Carré semi-rempli : semi-opaque et pour finir carré plein : opaque.

Le niveau de transparence peut, par certains fabricants, être indiqué par lettre T, pour transparent, ST pour semi-transparent, SO pour semi-opaque et O pour opaque.

La force teintante de la couleur est parfois indiquée. Soit par un rond évidé, semi-plein ou plein. Parfois avec le terme « pouvoir teintant » ou en anglais « staining ». Hélas, certaines étiquettes ne nous indiquent rien et il ne reste plus qu’à chercher l’information sur le nuancier du fabricant.

La résistance à la lumière (ou lightfastness ) est plus souvent indiqué avec ce terme auquel on ajoute une classe. De A à B. A représente une couleur résistante à la lumière. Les américains indiquent lightfastness à partir de I. I ou II est considéré comme bon et en dessous comme non stable dans le temps. Encore une fois, nous trouverons plus d’information sur les nuanciers. Ces indications dépendent aussi de votre statut. Peintre professionnel, ce ne serait pas honnête de vendre une aquarelle avec une faible résistance à la lumière.

Article rédigé par Gommedecrayon

Aquarelle et techniques, à la manière de David Proxon

Copier, s’inspirer…apprendre

Je suis loin d’être une adepte des citations en guise d’explications. J’ai pourtant une citation de Paul Valéry qui me tient à cœur, notamment parce qu’elle résume en deux phrases l’éternel questionnement autour de l’inspiration. Que ceux qui se prônent d’être des autodidactes purs et durs s’accrochent à leur chaise…. »Rien de plus original, rien de plus soi que de se nourrir des autres. le lion est fait de mouton assimilé. » Paul Valéry.

En effet, peut-on se targuer d’être autodidacte aujourd’hui ? Déjà, bien avant l’arrivée d’internet, cette question de se former seul me tarabustait l’esprit. Lire un livre, sur la peinture pour notre sujet, ne fait-il pas de nous un être qui pioche son savoir dans celui d’un autre ? Et depuis internet, il suffit d’une vidéo pour nous ouvrir à la connaissance, à l’expérience et à la pratique de l’autre.

Copier

Dans le domaine de l’apprentissage de l’art plastique, copier me semble utile lorsque l’on cherche à saisir le processus, je dirais plus technique que créatif, processus technique donc, d’un artiste. Copier impose, une évidence, de ne pas perdre de l’esprit que cette peinture que nous entreprenons est l’oeuvre d’un autre. D’un côté plus pragmatique, ne pas oublier de coller l’étiquette « à la manière de…. » en cas d’exposition de la dite copie.

S’inspirer

S’inspirer de l’air ambiant, presque malgré soi, ou en se laissant emporter par le large flot d’images que nous permet de voir Internet. Scruter Instagram à la loupe à la recherche d’inspiration ou trouver une âme sœur dans un coup de crayon et une gamme de couleurs. Mais ne pas se laisser entraîner vers un autre chemin que le sien. Ne pas partir à la suite d’un peintre qui ne procure pas un écho dans notre propre sensibilité. Et peut-être aussi arrêter de vouloir être cet artiste là, puis celui-ci avant de courir vers le dernier stage à la mode, le plus coloré, le plus accrocheur. Sensibilité ou es-tu ?

Apprendre

Apprendre…n’est-ce pas l’une des merveilles que nous propose notre esprit. esprit toujours en éveil et qui n’a que faire du temps qui passe. Laissez votre age au placard et lancez-vous dans l’aquarelle si le cœur vous en dit. Dans la peinture à l’acrylique, parce que c’est un bon médium pour se laisser aller au plaisir de peindre, de s’exprimer en tout créativité. A l’aquarelle, qui nous prend avec passion, et qui ne nous lâche plus. Jusqu’à nous réveiller la nuit pour nous parler couleur…

Parlons couleurs avec David Proxon

La couleur, les couleurs chatoyantes et merveilleusement maîtrisées de la palette de David Proxon Si vous allez vous promener sur son site, comme d’autres se promènent en forêt ou à la campagne à la recherche de merveilles cachées, vous admirerez dès la page d’accueil la couverture de son livre. Une sublime aquarelle, qui a pour objet, justement un objet du quotidien. Le temps sublimé….

Alors c’est avec plaisir que je me suis mise au jeu de « peindre à la manière de David Proxon » dans ma vidéo sur youtube. Et l’homme n’est pas radin. Il livre sans détour ses astuces, glissées dans son processus de peinture. Merci !

Profitez en, la leçon est bonne à prendre….