Archives mensuelles : octobre 2015

Comment mélanger ses couleurs ?

Restreindre sa palette

Parce que l’on connaît bien ce que l’on aime, choisissez quelques couleurs et travailler avec.En d’autres mots, suivez votre instinct…Cela ne vous aide pas beaucoup ! Alors j’ajouterais que si votre instinct vous pousse vers le nouveau rose fluo ou un « beau » vert souffre, ne l’écoutez pas …Donc, organisez votre palette autour d’une dizaine de tubes. Si j’osais, je dirais même moins. Un rouge, un bleu, un jaune et des couleurs terre comme sienne naturel et terre de sienne brûlée. Du blanc et du noir. Continuer la lecture

Apprendre la peinture à l’huile ou apprendre la peinture à l’acrylique ?

Attention à ne pas s’inventer de règle de valeur

Vous n’avez pas encore essayé la peinture à l’huile et vous n’avez pas non plus tenté l’expérience de la peinture à l’acrylique…Pourtant, une petite voix vous dit que la peinture à l’huile c’est du sérieux et du haut de gamme. Contrairement à la peinture à l’acrylique ! Un beau cliché qui pourrait vous faire passer à côté de votre médium de prédilection.

La peinture à l’huile

Je ne vais pas rentrer dans des considérations chimiques, j’en serais bien incapable, pour vous parler de peinture. Ce que l’on peut dire sur la peinture à l’huile, si on devait ne garder que quelques mots, seraient finesse d’exécution et de rendu. En effet, avec la peinture à l’huile, le peintre a tout le temps qu’il lui faut pour travailler son trait. Travailler le modelage d’une forme, d’une couleur. Il n’y a pas de séchage rapide en peinture à l’huile. On peut toutefois ajouter un accélérateur de « séchage » mais la peinture ne séchera pas sous les doigts du peintre. L’avantage est évident, on peut peindre jusqu’à obtenir ce que l’on souhaite. Par contre, on peint sur le moment et l’on doit attendre que la couche sèche pour intervenir à nouveau, si l’on veut garder la couche actuelle. On peut bien sûr peindre à « la prima », c’est à dire en une fois, jusqu’à obtenir le résultat désiré.

On parle aussi de finesse d’exécution car la composition de la peinture permet de travailler dans le détail. Ce qui ne serait pas possible avec la peinture à acrylique. L’huile  glisse, est malléable et se laisse emporter sous le pinceau. Elle est idéale pour les fondus, les merveilleux mariages des couleurs. Continuer la lecture

Dessinez ou peignez vraiment !

Dessinez ou peignez vraiment ? Qu’est-ce que cela veut dire…

Je rencontre bien des amateurs dessin ou peinture, le sujet est le même, qui se borne à placer le personnage à la bonne place et l’arbre bien comme il faut. Appliqués comme s’il faisaient un puzzle.

Ce n’est pas la guerre des genres

Non, ce n’est pas la guerre des genres. Je veux dire par là, que mon propos n’est pas d’opposer les arts abstraits aux arts figuratifs. Que l’on peigne le motif ou son absence, il faut exprimer quelque chose de soi. Encore un conseil vide, me direz-vous. Et bien non, ce n’est pas un conseil à l’emporte pièce. Je m’explique dans les paragraphes qui suivent. Donc, justement, suivez-moi…

Exprimez quelque chose de soi

Continuer la lecture

Crayons de couleur

Un court article  sur un sujet à la mode : les crayons de couleur

Depuis l’arrivée des livres de coloriages pour adultes, (même si pour des raisons marketing d’autres noms lui sont donnés…) les crayons de couleur ont le vent en poupe. Je n’ai pas attendu ce petit air qui souffle sur les travaux manuels pour dessiner avec cet agréable médium. Que peut-on faire avec les crayons de couleur : mais tout ce que l’on veut. Une précision, il me semble qu’ils se prêtent tout à fait aux dessins, colorés bien sûr. Je veux dire que le traits est à l’honneur avec eux.

Quels crayons choisir ?

Continuer la lecture